Participation à Josefffine n°10

Voir en ligne : Josefffine 10

Edito

Josefffine est une école.
Josefffine ouvre un dossier sur l’histoire.


UNE PROPOSITION


Construire une histoire à l’envers.
Partir de la fin.
De la fin des écrits de Walter Benjamin sur l’histoire  :
« Sur le concept d’histoire » (appendice B, p. 83, éditions Payot).
Renchérir sur la dernière phrase et partir dans l’autre sens  :
vers le futur de l’histoire.
Josefffine invente le concept de prévivance pour articuler
la réminiscence au futur du présent de l’histoire.
La prévivance c’est lire les possibles vivants.


UNE CONSTRUCTION


à partir de la fin de l’entretien de Bernard Marcadé (p. 7)  :
« Parce que ce sont les artistes qui font l’histoire ».
à partir de la fin du texte de Christophe Kihm (p. 153)  :
« La pédagogie en art c’est apprendre en apprenant. »


UNE EXPLORATION


Explorer le futur à partir des artistes.
à partir de la fin du texte de Jean-Claude Moineau (p. 69)  :
« Opposition entre mutliculturalisme et multinaturalisme ».


DES PARTICIPATIONS


Céline Ahond, Franck David, Pierre Dumonthier, Wendy Gers, Nathalie Harran, Pauline Hisbacq, Anouk Jevtić, Christophe Kihm, Hervé Le-Nost, Alexandre Lazar, Bernard Marcadé, Pierre Mercier, Jean-Claude Moineau, Stéphane Roy, Mathilde Salve, Francis Picabia, Chloé Silbano, Claude-Hubert Tatot, Christelle Téa, Hélène Trespeuch, Emmanuel Tibloux, Marion Uguen, Xavier Veilhan, Jean-Luc Verna, Alicia Zaton


Josefffine est un espace où cœxistent différents opérateurs de la transmission en art.
Chaque opérateur présente un écosystème.
Josefffine est un territoire protégé (de l’art), une réserve.


Josefffine 10 / Cover

Distribuée par
Art Book Magazine